Browsed by
Catégorie : billets d’avion

TROUVEZ UN VOL AU MEILLEUR PRIX…

TROUVEZ UN VOL AU MEILLEUR PRIX…

Ca y est, c’est bientôt les vacances, il est temps de planifier votre prochain voyage… Cette année vous vous envolez vers la destination exotique de vos rêves. Reste juste à trouver un billet d’avion…

Et c’est en général à ce moment que l’on commence à s’arracher les cheveux. La tâche n’est pas simple: malgré la grande compétition que se livrent les compagnies aériennes, le prix du billet représente une dépense conséquente, au risque d’amputer grandement votre budget de voyage avant même le début de celui-ci.

Pour trouver un billet à un prix décent, il n’y a pas de panacée universelle. Cependant, connaître certains trucs permettant d’optimiser notre recherche n’est pas un luxe.

Car entre les différentes classes tarifaires, les variations selon les saisons, la date d’achat, la région d’achat, l’utilisation de cookies, les nombreux suppléments de prix, etc. Il est facile de s’y perdre et de dépenser bien plus que ce nous avions prévu à la base.

Voici donc un article dédié à la chasse aux meilleurs billets d’avion. Je commencerai par quelques considérations générales, pour poursuivre par petit un guide continent par continent, car à chaque région sa propre réalité.

Commençons donc par quelques astuces générales:

  • Utiliser un comparateur de vol: Je commence toujours ma recherche par des comparateurs de vols. Celui qui me plait le plus est Skyscanner. Il dispose d’une très bonne base de donnée et permet notamment de comparer les prix sur des périodes etendues (affichage par mois). Il existe bien d’autres comparateurs, dont: Kayak, Algofly, Hopper. Hopper présente l’avantage de vous établir une prévision statistique de l’évolution des prix et de vous envoyer une notification à chaque fois que le prix évolue. Il s’avère utile de consulter plusieurs comparateurs à la fois. Cela vous donne une première idée des options disponibles pour votre lieu de destination.
  • Aller sur le site de la compagnie: Dans la mesure du possible, je cherche toujours à acheter mes billets directement sur le site de la compagnie aérienne (après être passé par les comparateurs de vols). Pourquoi? Tout d’abord pour réduire les intermédiaires, car chacun prend sa commission au passage. Et surtout car cela peut s’avérer très utile par la suite. En effet, en passant directement par la compagnie, il est beaucoup plus facile et moins couteux d’apporter des modifications à la réservation si nécessaire (car vous devrez payer 2 fois les pénalités si votre achat a été effectué auprès d’un intermédiaire online – Edreams, Opodo, Lastminute, Travelgenio, Budgetair, etc.) Le check-in online est aussi plus simple (il n’est pas toujours possible de l’effectuer sur le site de la compagnie si vous êtes passé par un intermédiaire). Par ailleurs, s’il arrive un pépin avec l’intermédiaire, la compagnie aérienne n’est en rien responsable. Et dans ce cas bonne chance pour contacter la compagnie online émettrice du billet, dont les services clinentèles sont (intentionnelement) difficiles d’accès. Cependant, il est parfois nécessaire de passer par un intermédiaire, notamment en cas de combinaison de plusieurs compagnies pour destination dans un aéroport de seconde zone. Et il faut mentionner que les problèmes sont quand même peu fréquents. Les agences « physiques » jouent également le rôle d’intermédiaire mais sont bien plus fiables (en cas de soucis) car elles ont pignons sur rue. Maintenant, il faut garder en tête que tout service à un prix.
  • Vérifier les données régionales : si vous gérez bien les langues, il peut être utile d’utiliser le site local de la compagnie (n’oubliez pas de refuser la géolocalisation). En effet, il m’est arrivé de payer jusqu’à 5% moins cher sur un vol vers l’Amérique latine en utilisant le site web et la devise locale (toujours utiliser la devise de référence de la compagnie aérienne).
  • Cookies: ce sont ces petits fichiers qui s’installent sur votre périphérique et enregistrent des données. Cela donne des informations sur les recherches que vous faites et permettrait aux compagnies aériennes d’augmenter subitement les prix pour vous convaincre d’acheter le billet. Personnellement, cela ne m’est jamais arrivé, mais je veille à supprimer régulièrement les fichiers en cache dans mon ordinateur.
  • Dates: Anciennement, le voyage en dernière minute était avantageux. Ce n’est plus trop le cas. Les compagnies ont même tendance à inciter à l’achat prématuré. Cela dépend des compagnies, mais pour le lowcost: au plus tôt au mieux. Pour le reste, dans les 1 à 3 mois avant la date de voyage devrait être suffisant. Il va de soi qu’il est recommandé d’éviter la haute saison (15 juin – 15 septembre, semaine de pâques, noël et nouvel an, etc.) et de vous y prednre bien à l’avance au cas où vous devriez voyager au cours de ces périodes.
  • Bagages: toujours vérifier ce qui est inclus ou non au niveau des bagages. Cet élément est presque systématiquement indiqué sur le billet. Les conditions générales des bagages sont disponibles sur le site de la compagnie aérienne, mais ne sont pas toujours faciles à déchiffrer. La plupart des vols long courrier incluent 23kg en soute et 10kg en bagage à main.
  • Modalités de changement/annulation: il est rare d’y recourir, mais il est toujours intéressant de connaître les conditions de modification / annulation du vol. Le coût peut être très variable. Et sur certains billets aucune modification/annulation n’est possible.
  • Devenir membre d’un alliance entre compagnies pour cumuler des miles: il existe un nombre infini de compagnies aériennes, mais celles-ci se sont associées sous forme d’alliances vous permettant ainsi de cumuler des miles lors de chaque voyage avec l’une des compagnies du réseau (et de les pouvoir utiliser ces miles avec n’importe quelle compagnie du réseau). Si vous voyagez souvent, obtenir une carte de crédit permettant de cumuler des miles peut également s’avérer utile. Les principales alliances sont : Star Alliance, OneWorld et SkyTeam.
  • S’abonner aux newsletters pour être informé des promos: impossible de pouvoir suivre en continu les offres des compagnies aériennes… Dès lors, pourquoi ne pas s’abonner aux compagnies avec lesquelles vous voyagez le plus souvent pour recevoir leurs offres?

 

Après ces quelques astuces générales d’ordre général, je pense qu’il est utile de donner quelques recommandations continent par continent, d’après mon expérience à ce jour.

 

  • Europe:

Le vieux continent est probablement le meilleur endroit pour trouver des vols bon marchés. Fini le temps où seul Ryanair offrait des vols low cost, maintenant presque toutes les compagnies traditionnelles se sont mises à offrir des options « light » (avec restrictions au niveau des bagages/modifications). Veuillez toutefois à faire très attention aux coûts cachés: ainsi, un vol en promo à 9€ peut finir par vous coûter 100€ après ajout des frais supplémentaires (bagages, assurances, paiement par carte, etc.). De manière générale, il est essentiel de s’y prendre bien à l’avance pour réserver vos billets (3 à 4 mois minimum pour les low cost). Pensez également aux valises: si vous partez pour un city-trip, le bagage à main devrait être suffisant. Vous avez droit avec la plupart des compagnies à un bagage à main correspondant à la taille standard d’une petite valise (somme totale des dimensions ne dépassant pas 115cm, soit 55*35*25) et pesant jusqu’à 8kg/10kg. Sinon le coût d’un bagage en soute varie de 20€ à 50€ selon la compagnie et la destination. Attention au surpoids: la plupart des compagnies vérifient scrupuleusement le poids des bagages et les pénalités sont excessives (de 10€ à 20€ par kg supplémentaire!).

Voici la liste de quelques compagnies low cost qui ont fait leur preuve: Ryanair, Vueling, Wizz Air, Easy Jet, Eurowings.

A titre d’exemple, un aller-retour depuis Bruxelles vers Barcelone peut revenir à 40€ (sans bagage en soute), un A/R Bruxelles-Budapest à 30€. La plupart des vols sont à prendre depuis et vers une capitale ou une destination de vacances prisée afin de bénéficier de tarifs avantageux.

 

  • Asie:

L’Asie est certainement le continent avec les vols les plus démocratiques après l’Europe. Ici, la reine du lowcost est AirAsia. Cette compagnie basée à Kuala Lumpur (Malaisie) est parmi les plus fiables et propose de nombreuses destinations, principalement en Asie du Sud-est, mais aussi vers l’Inde, le Népal, La Corée du Sud, la Chine, le Japon, l’Australie et l’Iran.

Les meilleures offres varient entre 35$ (prix payé de Kuala Lumpur à Phnom Penh au Cambodge, avec 20kg de bagages inclus) et 200$ (de Kuala Lumpur à Melbourne, quand même plus de 6h de vol!).

Les autres compagnies recommandables sont : Tiger Airlines, Jetstar Asia, Nok Air, Cebu Pacific et Scoot.

Les meilleurs prix pour les vols internationaux en Asie du Sud-est s’obtiennent au départ/à destination de Bangkok, Kuala Lumpur et Singapour, les principales compagnies étant établies dans ces aéroports. Il est donc recommandé de vérifier les vols passant par ces destinations, car même avec escales ils restent plus avantageux.

En ce qui concerne l’Asie du Sud (Inde et Népal), les prix sont moins sympatiques (surtout au Népal car l’offre est très limitée). En Inde, la compagnie Indigo offre des alternatives intéressantes, avec des vols à partir de 50$ vers le Ladakh et le sud du pays (depuis Delhi). Spicejet, Air India express et GoAir sont d’autres compagnies lowcost indiennes.

Si vous êtes en voyage en Inde et au Népal, considérez l’extrême lenteur des transports terrestres, et même si un vol de 1h couvrant 650km à 100$ vous paraît cher (prix pratiqués au Népal), il peut vous faire économiser 2 jours de voyage douloureux.

  • Afrique:

Les vols en Afrique ne sont pas des moins cher, et les destinations les moins prisées (comme le Malawi) peuvent être très couteuses.

Il existe toutefois des alternatives bon marché dans les pays suivants (principalement pour les vols nationaux, mais les vols interrégionaux sont en plein essor) :

  • Afrique du Sud : Kulula, Flyafrica, Mango
  • Tanzanie : Fastjet
  • Kenya : JamboJet, Fly540

En ce qui concerne l’Afrique de l’Ouest, je n’ai malheureusement pas d’expérience dans cette région. Si vous disposez d’informations pratiques, n’hésitez pas à les partager!

 

  • Amérique:

Le continent américain est je pense celui où les vols sont les plus chers. Mon expérience ne concerne que l’Amérique latine, mais apparemment ce n’est pas beaucoup mieux au Canada et aux USA.

Certains segments sont à proscrire (Equateur et Bolivie par exemple) car un vol de quelques heures vous reviendra vite à 1000$.

En règle générale, les vols nationaux sont bien plus démocratiques, et les pays sont tellement grands que ça vaut le coup de prendre un vol national recouvrant une grande partie du pays et de traverser ensuite la frontière par voie terrestre.

Quelques compagnies low cost par pays:

  • Pérou : Viva Air
  • Brésil: Gol Areolineas
  • Mexique: Interjet, Vivairbus, Volaris
  • Chili: Sky Airlines
  • Colombia: Viva Air

Les compagnies traditionnelles (Latam, Avianca, Mexicana, Aerolineas Argentinas, etc.) offrent parfois des promotions très intéressantes, mais attention à certaines politiques douteuses de ces compagnies (ainsi, il est bien spécifié que les tarifs économiques de Latam et Avianca pour les vols Lima/Cusco au Pérou ne sont accessibles que pour les résidents nationaux, sous peine d’une pénalité de 200$! Même chose en Argentine avec Aerolineas Argentinas (Je n’ose imaginer le tôlé que générerait l’application de règles similaires en Europe, même si dans la pratique les contrôles sont peu fréquents).

En ce qui concerne les vols internationaux, le low cost démarre très lentement.

Voici les meilleurs prix dégotés :

  • Pérou / Mexique : j’ai trouvé un vol Interjet Lima/Cancun à 200$ (bagages inclus)
  • Chili / Pérou: vols avec Sky Airlines dès 100$
  • Vols « promo » Pérou/Colombie avec Latam à partir de 200$

 

  • Océanie

Les vols en Océanie sont assez coûteux car les distances sont énormes.

Un vol Sydney – Auckland revient à environ 200$ (Jetstar).

Les vols en Australie ne sont pas les plus démocratiques au vu des distances et de la faible densité de population. Comptez environ 75$ pour un vol Sydney – Melbourne; 250$ pour un vol Sydney – Darwin et 250$ pour un vol Sydney – Perth.

Evidemment le prix des vols pour des îles lointaines et exotiques comme la Polinésie française seront encore plus exhorbitants (comptez un bon 1.200€ pour Papete depuis Paris)

 

Et en ce qui concerne les vols intercontinentaux?

La aussi, c’est la jungle.

En général, il vaut mieux choisir les aéroports principaux (ainsi un aller simple sur Bangkok depuis Paris peut revenir à seulement 150€). Checkez les vols depuis et à destination des grands aéroports en priorité et n’hésitez pas à inclure tous les aéroports se sitant dans un rayon de 300km, quitte à prendre le train ou un autre transport pour vous y rendre. La différence de prix peut être surprenante.

Pour l’Afrique, j’ai réussi à trouver un vol Bruxelles – Johannesburg pour 300€ avec Ethiopian Airlines.

Pour l’Amérique, Tuifly offre des prix imbattables depuis Bruxelles vers le Mexique, Cuba, la République Dominicaine et la Jamaïque (à partir de 150€ l’aller simple, compter 20€ en plus pour un bagage en soute). Leur flotte a été changée récemment donc le confort est au rendez-vous. Veillez à bien scruter les prix car ils changent régulièrement. Pour les vols depuis Bruxelles, si vous disposez d’un peu de flexibilité, vous trouverez les meilleurs prix sur Tuifly quelques semaines voire quelques jours avant votre départ (en saison creuse évidemment).

Vérifiez toujours s’il existe un lieu très touristique près de votre lieu de destination. Car cela veut dire que cette destination est déservie par des compagnies charters, comme pour Cancun (Mexique), Varadero (Cuba), Punta Cana (République Dominicaine), Charm El Cheik (Egypte), Krabi (Thaïlande), Zanzibar (Tanzanie), etc. Parfois le gain effectué sur le prix du billet vous permet de financer quelques jours sur un transat avec le mojito de circonstance.

En règle générale, les billets aller-retour sont plus avantageux, surtout sur des périodes courtes. Mais pour des raisons de flexibilité, les voyageurs de longue durée opteront plutôt pour un aller simple. Avec certaines implications au niveau de l’immigration, mais il existe bien entendu une liste de solutions… Que je me ferai un plaisir de partager avec vous dans un prochain article 😉

Finalement, le système des compagnies aérienne présente quelques failles, et ainsi des bugs sont possibles avec des « erreurs de prix ». Ici, il faut être rapide et vous ne choississez pas votre destination. Mais qui pourrait refuser de passer quelques jours à New York pour moins de 100€ depuis l’Europe?

Pour plus d’infos, checker le site de voyages pirates.

Bon vol!